PDA

Afficher la version complète : Femmes mariées et boulot



Lilya
06/02/2011, 17h49
C’est une question que l’on peut légitimement se poser au regard de deux études dont les statistiques ont été rendues publiques au mois de janvier.
Les premières statistiques, commandées par un fabricant de meubles de bureau, montrent que les employeurs ont plus de réticences à embaucher les femmes mariées, mères de surcroît. Celles-ci seraient moins flexibles et moins impliquées dans leur travail que leurs collègues célibataires qui n’ont pas à se préoccuper de gérer un foyer.
La sécurité sociale anglaise publie quant à elle une étude où elle n’hésite pas à dire que les femmes sont prêtes à mentir pour ne pas aller travailler, souvent parce que les enfants sont malades ou qu’elles doivent s’occuper de leurs parents ou beaux-parents.
Les mamans auraient les pieds au bureau mais la tête à la maison ou à la crèche où elles ont dû laisser leurs bambins. Leur mauvaise conscience les empêcherait de se concentrer sur leur travail ; elles seraient donc un poids plutôt qu’un moteur de l’entreprise.
Est-ce à dire qu’il vaut mieux que les femmes restent à la maison faire ce qu’elles savent le mieux faire, c'est-à-dire la cuisine et élever leurs enfant ?
Rien n’est moins sûr.
Le monde du travail leur reconnaît de grandes qualités...
Disponibles, à l’écoute, organisées, travailleuses...toutes ces qualités qu’elles déploient autant à la maison qu’au travail et qui leur permettent de tout concilier d’une main de maître. Les différentes activités qu’elles doivent concilier leur ont permis de développer de rigueur et autonomie, un cocktail qu’un employeur avisé ne peut ignorer.
mais aussi des compétences
Les mères qui travaillent ont souvent à cœur de « rester dans le course » en maintenant un niveau de compétences élevé. Elles lisent la presse spécialisée de leur secteur d’activité, elles s’inscrivent à des séminaires et formations courtes...
Force est de constater que les mères actives ne manquent pas de compétences et de savoir-faire qui peuvent être utiles dans une entreprise.
Leur handicap provient du fait qu’il est difficile de concilier harmonieusement vie de famille et vie professionnelle. Il serait sans doute souhaitable que la législation du travail ainsi que les modes de fonctionnement de l’entreprise évoluent pour aider les femmes à remplir pleinement leur rôle de mère mais aussi de citoyennes active dans notre société.
Favoriser le développement des emplois à temps partiel, ainsi que l’ajout d’un certain nombre de congés pour les mamans d’enfants en bas âge notamment leur permettrait de «souffler » et de s’investir encore plus à fond dans le métier qu’elles exercent bien souvent avec passion.
Le risque est de précariser le travail des femmes, c’est pourquoi ces adaptations doivent être réalisées de manière réfléchie, en concertation avec des associations dédiées à la promotion de la condition féminine, car il ne s’agit pas de faire des mères une sorte d’espèce protégée, mais bien un membre actif de la société dans laquelle elle évolue.
N'oublions pas que les experts estiment qu'à l'horizon 2020, la population active algérienne sera composée de 40 % de femmes. Les entreprises doivent dons dès maintenant compter avec elles, de futures mères, et s'adapter aux changements et aux "contraintes" spécifiques qui en découleront.

Zaxx
06/02/2011, 19h53
La solution c'est que les femmes mariées soient moins rémunérer que les célibataires de sorte que les employeurs ne soient plus hésitant à les embaucher et voila le problème est réglé, y a pas d'autres solutions si elles travaillent moins alors elles sont moins payées !

Slimdz
07/02/2011, 03h09
La solution c'est que les femmes mariées soient moins rémunérer que les célibataires de sorte que les employeurs ne soient plus hésitant à les embaucher et voila le problème est réglé, y a pas d'autres solutions si elles travaillent moins alors elles sont moins payées !

ça s'appelle de la discrimination ....... et c'est en principe immoral et puni par la loi (dans les sociétés évoluées) .........

Le salaire est défini uniquement par la charge de travail ........ les compétences ........ l'ancienneté ......... et le poste occupé ......... et non par la couleur de la peau ........ l'état civil ....... ou le poids.

Zaxx
07/02/2011, 04h01
ça s'appelle de la discrimination ....... et c'est en principe immoral et puni par la loi (dans les sociétés évoluées) .........

Le salaire est défini uniquement par la charge de travail ........ les compétences ........ l'ancienneté ......... et le poste occupé ......... et non par la couleur de la peau ........ l'état civil ....... ou le poids.

Vous savez que dans tous les pays de l'occident les femmes ont un salaire inférieur de 1/3 de celui des hommes pour la même fonction ? et bien sachez que c'est une affirmation même si ça ressemble à une question ce n'est pas le cas, et une femme mariée qui travail moins qu'une femme célibataire et bien elle aura un salaire en conséquence et donc réduit c'est logique et le fait de dire que c'est de la discrimination est complètement hors de propos.

42d3e78f26a4b20d412==