PDA

Afficher la version complète : Attention, ce médicament tue !



Maverick
18/02/2011, 22h10
http://s2.noelshack.com/uploads/images/4243658361723_rumafed_781762985.jpg (http://s2.noelshack.com/upload/4243658361723_rumafed_781762985.jpg)

Selon des sources sures d’Ennahar, une dizaine de cadres du groupe SAIDAL viennent d’être arrêtés et une enquête a été ouverte au niveau du laboratoire de contrôle et d’analyse des produits pharmaceutiques et ce, suite à la commercialisation d’un antigrippal « Rumafed » mélangé au « Gardénal », destiné pour les cardiaques.
L’enquête, menée par le ministère de la santé est survenue, selon les mêmes sources, suite à des plaintes déposées par nombre de médecins. Il s’est avéré que les boîtes d’emballage du « Rumafed » contenaient le médicament Gardenal, destiné pour les malades cardiaques.
Suite à cela, dix cadres du groupe SAIDAL ont été arrêtés alors. Le directeur de l’unité BIOPHARM quant à lui, n’a pas été arrêté.
Une enquête approfondie a été ouverte sur les cadres du laboratoire national de contrôle et d’analyse des médicaments.
Environ quatre cent mille unité du médicament ont été commercialisées dont une grande partie est arrivée chez les pharmaciens.

Ministère de la santé: « le médicament a été retiré à Batna avant sa commercialisation »

De son côté, le ministère de la Santé, des Populations et de la Réforme hospitalière, a fait savoir que ce n’était qu’une erreur d’emballage. Toute la quantité de ce médicament a été retirée avant sa commercialisation à Batna.

Le directeur général du laboratoire nationale de contrôle et d’analyse des médicament, le professeur Mansouri a déclaré de son côté que le laboratoire national ne contrôle pas les médicaments produit localement, ce rôle revient aux producteur eux-mêmes, comme c’est le cas pour le Groupe SAIDAL. Et d’ajouter que le rôle du laboratoire est le contrôle des médicaments après la production et la commercialisation.

La prise de ce médicament peut provoquer la mort subite.

De son côté, le professeur Nassim Redjimi, spécialiste en cardiologie à l’hôpital Nefissa Mohamed, a déclaré de son côté que la prise de ce médicament peut provoquer une baisse de la tension artérielle et pourrait être fatal pour les asthmatiques et les cardiaques.

SAIDAL : « Ce n’est qu’une erreur d’emballage »
Nous avons contacté le directeur commercial du Groupe SAIDAL, yahia Naïli, pour en savoir d’avantage et ce dernier nous a déclaré qu’il s’agissait d’un lot de 10.000 boîtes dont 500 boîtes étaient emballées par erreur dans des boîtes du Rumafed. Source (http://www.algeronline.com/sante/attention-ce-medicament-tue)

Slown
18/02/2011, 22h26
C'est vraiment une grosse bourde de la part de SAIDAL, si c'était en France l'entreprise aurait été fermée !

Zving
18/02/2011, 22h52
ici tout le monde a un permis de tuer , tant qu'on nous considère comme de la merde.

couscous555
18/02/2011, 22h57
"De son côté, le ministère de la Santé, des Populations et de la Réforme hospitalière, a fait savoir que ce n’était qu’une erreur d’emballage"

Sans commentaires ...

sicele5
18/02/2011, 23h19
au J.T de 20 H au lieu de donner cette info pour eviter le pire.ils nous ont gavé de discours anti massirates
pour ce qui est de l erreur d emballage faut aussi que les flics verifient si l emballage des balles a caoutchou ne contiennent pas des balles reelles...tout compte fait dans les deux cas l erreur d emballage peut etre fatale...allah yestour

Zaxx
18/02/2011, 23h42
Au passage le Gardenal est un anti épileptique et je ne sais pas pourquoi ils l'associent aux traitements des maladies cardiaques !

Et je confirme l'info sur le rhumafed et je me souviens que j'ai parlé du problème de la fabrication de médocs ici qui est insuffisante et ne répondant pas aux normes internationales parallèlement à la limitation d'importation des médicaments de l'extérieur, voila ce que ça donne quand des politiques véreux font des lois à la con !

meslouve
19/02/2011, 12h44
C'est vraiment une grosse bourde de la part de SAIDAL, si c'était en France l'entreprise aurait été fermée !

pas si sur que ça, y a qu'à voir l'affaire du mediator.

Zaxx
19/02/2011, 14h46
pas si sur que ça, y a qu'à voir l'affaire du mediator.

C'est pas pareil ici c'est un problème plus grave !

Ils ont utilisé un principe actif à la place d'un autre et y a pas de contrôle avant la distribution, c'est une erreur secondaire au laxisme.

meslouve
19/02/2011, 17h28
C'est pas pareil ici c'est un problème plus grave !

Ils ont utilisé un principe actif à la place d'un autre et y a pas de contrôle avant la distribution, c'est une erreur secondaire au laxisme.

l'erreur à été découverte avant même la commercialisation du lot incriminé et toutes les boites en été retire, ça fait plus d'une semaine que saidal à communiqué sur l'affaire et une dizaine de personne ont été suspendu, quant à l'affaire du mediator, ce médicament à fait plus de 500 morts et 3500 personnes hospitalises, ce qui est extrêmement plus grave.

Zaxx
19/02/2011, 18h22
l'erreur à été découverte avant même la commercialisation du lot incriminé et toutes les boites en été retire, ça fait plus d'une semaine que saidal à communiqué sur l'affaire et une dizaine de personne ont été suspendu, quant à l'affaire du mediator, ce médicament à fait plus de 500 morts et 3500 personnes hospitalises, ce qui est extrêmement plus grave.

C'est les effets secondaires du médicament qui n'ont pas été suffisamment pris en compte au niveau du mediator mais là c'est une autre histoire ils se sont mélanger les pinceaux, c'est une erreur plus grave et d'ordre basique faisant preuve d'amateurisme.

Pour ce qui est des morts ça m'étonnerais qu'il y ai pas eu de victimes vu que chez nous les infos ne circulent pas et je vous donne un exemple saviez vous qu'il y a eu des cas de pestes autochtone en Algérie diagnostic positif par biologie ? (hors les cas de Oran où soit disant des marchandises venant d'Inde ont été incriminer)

Notre système se base sur la rétention d'informations et ceci pour ne pas être déclasser par l'OMS ou simplement par arrogance.

Slimdz
19/02/2011, 18h59
C'est les effets secondaires du médicament qui n'ont pas été suffisamment pris en compte au niveau du mediator mais là c'est une autre histoire ils se sont mélanger les pinceaux, c'est une erreur plus grave et d'ordre basique faisant preuve d'amateurisme.

Pour ce qui est des morts ça m'étonnerais qu'il y ai pas eu de victimes vu que chez nous les infos ne circulent pas et je vous donne un exemple saviez vous qu'il y a eu des cas de pestes autochtone en Algérie diagnostic positif par biologie ? (hors les cas de Oran où soit disant des marchandises venant d'Inde ont été incriminer)

Notre système se base sur la rétention d'informations et ceci pour ne pas être déclasser par l'OMS ou simplement par arrogance.

Je suis globalement d'accord avec toi ........ surtout sur la rétention d'informations qui s'avère le plus souvent au moins aussi grave que le crime commit.

Mais en ce qui concerne l'affaire du Mediator ..... les effets secondaires et la dangerosité de ce produit étaient connu par les responsables du laboratoire ........ et ils ont tue cela pour des raisons purement financières ...... à l'inverse de Saidal qui a tout de suite réagis et alerté ....... bien que cela, et je le précise, n'excuse pas l'amateurisme et l'incompétence des responsables.

Dans cette histoire, pour moi, le premier point à pointer est le système de contrôle des produits chez SAIDAL et cela en interne.

J'aurai été les pouvoirs publiques, je les aurais suspendus jusqu'à ce qu'ils corrigent leur procédure en interne.

Essedik
19/02/2011, 19h20
Vraiment BLAD MICKEY :lol:

Milax
19/02/2011, 20h20
TSA en parle également ICI (http://www.tsa-algerie.com/divers/scandale-saidal-commercialise-un-hypertenseur-dans-l-emballage-d-un-antigrippal_14373.html).

Milax
19/02/2011, 22h59
[Aps 19/2/11] ALGER- Le groupe pharmaceutique public SAIDAL a rassuré samedi que l'anomalie constatée récemment sur un lot de son produit, à savoir le médicament antigrippal RHUMAFED comprimé, et relative à une inscription sur le papier aluminium, "ne porte aucun danger sur la santé du patient" l'ayant consommé. L'anomalie "ne concerne que 500 boites sur le lot n° 1/14 (10.000 boites) du produit RHUMAFED et porte sur l'utilisation d'une feuille d'aluminium sur laquelle est imprimé CARDITAL au lieu de RHUMAFED, autrement dit, tous les autres composants du produit, à s'avoir l'étui, la vignette, la notice, le comprimé et son principe actif, concernent bien le produit RHUMAFED", précise SAIDAL dans un communiqué.
Ainsi, le patient a ayant acheté RHUMAFED "a bien consommé du RHUMAFED et non un autre produit. L'anomalie constatée ne porte donc aucun danger sur la santé du patient", assure le groupe pharmaceutique. SAIDAL indique, en outre, avoir procédé au rappel du lot qui avait été livré en totalité au seul Centre de distribution de Batna et informé les autorités compétentes (MSPRH), conformément à la réglementation pharmaceutique algérienne en vigueur. Le groupe public a tenu, dans ce contexte, à dénoncer une campagne et une tentative de "déstabilisation" menée par des "groupes d'intérêt" contre lui et contre un de ses produits "phares", en l'occurrence le RHUMAFED, ajoutant qu'il a décidé de porter cette affaire devant les juridictions compétentes.

[Aps 19/2/11]

La source (http://www.aps.dz/fr/pageview.asp?ID=105802)

42d3e78f26a4b20d412==