PDA

Afficher la version complète : Terrible séisme et tsunami au Japon



gothi
11/03/2011, 14h59
Un séisme d'une amplitude de 8,9 a frappé le Japon ce matin et a entraîné un tsunami; tout le pacifique est en alerte.
Le Japon a été frappé ce matin (14h46 à Tokyo) par un séisme d'une intensité exceptionnelle, d'une magnitude de 8,8 sur l'échelle de Richter et dont l'épicentre se trouvait en mer au large des côtes du nord-est du Japon. Ce séisme a rapidement entraîné plusieurs incendies à Tokyo, dont celui énorme d'une raffinerie.
Une alere tsunami a immédiatement été lancée. Une vague de plus de 4m s'est formée et est rapidement arrivé sur les côtes japonaises avançant de plusieurs kilomètres dans les terres et emportant tout sur son passage. Peu après 8h30, une seconde vague de 10m a touché la ville de Sendaï ravageant totalement l'aéroport. A Sendai, un hôtel s'est également effondré.


(S:montpelliernet.fr)


http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=YZmUEGpMHY4


http://www.youtube.com/watch?v=zjnf_ROZyfY&feature=player_embedded


07h05 - Le Japon ravagé par un puis un deuxième séisme
Un très puissant séisme de magnitude 8,9 a frappé vendredi le nord-est du Japon, faisant violemment tanguer les immeubles de Tokyo et provoquant un tsunami sur la côte Pacifique. Le séisme a frappé peu avant 15 heures, heure locale (peu avant 7 heures heure française) alors que les Japonais se trouvaient encore dans les bureaux ou dans les transports. Le séisme pourrait avoir causé "des dégâts considérables", a déclaré le porte-parole du gouvernement. Un deuxième séisme a frappé le Japon quelques heures plus tard.

07h05 - Le Japon ravagé par un puis un deuxième séisme
Un très puissant séisme de magnitude 8,9 a frappé vendredi le nord-est du Japon, faisant violemment tanguer les immeubles de Tokyo et provoquant un tsunami sur la côte Pacifique. Le séisme a frappé peu avant 15 heures, heure locale (peu avant 7 heures heure française) alors que les Japonais se trouvaient encore dans les bureaux ou dans les transports. Le séisme pourrait avoir causé "des dégâts considérables", a déclaré le porte-parole du gouvernement. Un deuxième séisme a frappé le Japon quelques heures plus tard.

09h35 - L'armée japonaise mobilisée
Le Japon dépêche des navires de ses forces d'autodéfense (FAD) vers la zone de Miyagi. La préfecture a demandé à l'Etat de mobiliser l'armée de terre, selon les médias. Le gouvernement a fait décoller sept chasseurs et un hélicoptère pour  survoler les dégâts, a précisé un responsable du ministère de la Défense où une  cellule de crise a été ouverte.

09h45 - Incendies, effondrements, des victimes
Au moins 26 personnes sont mortes et une dizaine étaient portées disparues après le violent séisme. Un homme de 77 ans a été tué par l'écroulement d'un mur de pierre dans la préfecture de Chiba (région de Tokyo), une personne est décédée dans la région de Miyagi (nord-est) après la chute d'un objet et un homme est mort après le passage d'un tsunami dans un port de la préfecture d'Iwate (nord-est), a énuméré l'agence Jiji. Une vieille dame a par ailleurs perdu la vie, ensevelie sous un toit tombé dans la préfecture d'Ibaraki (région de Tokyo), a appris l'AFP auprès des autorités locales. Huit personnes étaient par ailleurs portées disparues après un glissement de terrain dans la région de Fukushima (nord-est) et un collégien a été emporté par les vagues du tsunami dans la préfecture de Miyagi, selon les médias. Plusieurs personnes ont en outre été blessées à Tokyo, après l'effondrement du toit d'un centre de conférence où 600 étudiants participaient à une cérémonie de remise de diplômes, ont annoncé les pompiers. Au moins 20 personnes ont aussi été blessées à Osaki, dans la préfecture de Miyagi (nord-est), certaines touchées par des chutes d'objet et d'autres prises au piège sous des débris, a rapporté l'agence Kyodo citant les pompiers.

08h50 - Des vagues géantes
Un tsunami de 10 mètres a déferlé vendredi sur les côtes de Sendai (nord-est), proche de l'épicentre. D'autres points de la côte du Pacifique ont également été touchés par des vagues de plusieurs mètres de haut. Le parking du gigantesque complexe de loisirs Tokyo Disney Resort (Disneyland), dans la préfecture de Chiba, à quelques kilomètres de la capitale, est également sous les eaux.

10h00 - Du jamais vu depuis 140 ans Ce séisme est le plus violent depuis 140 ans, rapportent les sismologues. Il dépasse en intensité le grand séisme de Kanto, d'une magnitude de 7,9, qui fit 140.000 morts dans la région de Tokyo le 1er septembre 1923. En 1933, un séisme de magnitude 8,1 avait fait plus de 3.000 morts sur la côte nord-est. En 1995, le séisme de Kobé avait atteint une magnitude de 7,2 et fait plus de 5.000 morts. Il avait provoqué 100 milliards de dollars de dégâts, constituant la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l'histoire.

11h02 - L'aide internationale prête à agir
Trente équipes internationales de recherche et de secours se tiennent en alerte pour se rendre au Japon, a annoncé l'ONU. L'ambassadeur des Etats-Unis à Tokyo a déclaré quant à lui que les soldats américains dans l'archipel étaient prêts à fournir leur aide, rapporte l'agence Kyodo. Le président Nicolas Sarkozy a affirmé vendredi "le soutien et la solidarité" de la France au Japon, se disant prêt à "répondre à toutes les éventuelles sollicitations que le Japon voudrait lui adresser pour faire face à cette tragédie". Il a salué "le courage dont font preuve, en ce moment même, tous ceux qui sont mobilisés sur le terrain pour porter secours aux populations touchées".

11h20: Une centrale nucléaire touchée
Les quatre centrales nucléaires japonaises les plus proches de la zone frappée par un violent séisme ont été "arrêtées en toute sécurité", a annoncé l'Agence internationale pour l'énergie atomique. Un incendie s'est déclaré dans une centrale nucléaire à Onagawa, dans le nord-est du Japon, rapporte l'agence Kyodo. Il n'y a aucun signe de fuite radioactive, a déclaré l'opérateur de la centrale, Tohoku Electric Power. Le gouvernement a décidé de déclarer une situation d'urgence nucléaire, qui se déclenche en cas de fuites radioactives ou de panne du système de refroidissement d'un réacteur, annoncent parallèlement les médias japonais. La préfecture de Fukushima, où se trouve une centrale nucléaire gérée par Tokyo Electric Power, a parallèlement démenti que le système de refroidissement de l'installation subisse des dysfonctionnements, contrairement à une information précédemment diffusée. Selon l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), les quatre centrales nucléaires les plus proches de l'épicentre du séisme, survenu à 130 km à l'est du port septentrional de Sendai, ont été fermées sans problème.

13h00 : 40 morts et nombreux disparus (bilan provisoire) Au moins quarante morts et 39 disparus ont été
recensés, a annoncé vendredi la Police Nationale, établissant un premier bilan officiel six heures après le violent séisme survenu vendredi au large des côtes nord-est du Japon. Les autorités ont également relevé 244 personnes blessées. Il s'agit d'un premier état des lieux provisoire, les données étant difficiles à rassembler compte tenu du nombre de régions touchées, a souligné la police. Les dégâts sont si énormes qu'il nous faut plus de temps pour regrouper les éléments épars", a indiqué un responsable.

13h07 : Un bateau avec cent personnes à bord emporté
Un bateau avec une centaine de personnes à bord a été emporté par le tsunami (http://lci.tf1.fr/infos/tsunami/tsunami-1.html) dans la préfecture de Miyagi (nord-est du Japon), ont rapporté les médias, sans indiquer le sort des passagers. Le navire appartient à une entreprise de construction navale du port d'Ishinomaki, a précisé la police locale, citée par les médias.



13h40 : 2 000 habitants sommés de quitter la zone de la centrale nucléaire Fukushima n°1
2000 habitants des environs de la centrale nucléaire Fukushima n°1, dans la préfecture de Fukushima, ont été appelés à évacuer une zone de deux kilomètres de rayon autour de la centrale, ont annoncé vendredi les autorités locales. Les eaux de refroidissement de l'installation nucléaire ont baissé à un niveau inquiétant, mais aucune fuite radioactive n'a été signalée, a précisé la télévision Nippon TV.

13h40 : La centrale de Daiichi en alerte renforcé, incendie maîtrisé dans celle d'Onagawa La centrale de Daiichi, dans la préfecture de Fukushima (nord-est), est en état d'alerte renforcé, adéclaré l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), qui en a été informée par les autorités japonaises. Une fuite radioactive est possible si le niveau de l'eau dans un réacteur continue de s'abaisser, rapporte pour sa part l'agence Jiji. Les habitants du voisinage de la centrale ont reçu ordre d'évacuer. L'incendie qui s'était déclaré dans une autre centrale, à Onagawa, est maîtrisé, a par ailleurs déclaré l'AIEA.

13h53 : 60 morts et 56 disparus, nouveau bilan policier
Le séisme qui a frappé le nord-est du Japon a fait au moins soixante morts et 56 disparus, a annoncé la Police Nationale, dans un nouveau bilan sept heures après le tremblement de terre.

14h24 : Plus de 90 morts
Plus de 90 personnes seraient mortes dans le violent séisme qui a touché vendredi matin le Japon, selon la chaîne publique NHK.

Séisme au Japon: l'info minute par minute (http://lci.tf1.fr/monde/asie/2011-03/tres-violent-seisme-pres-de-tokyo-alerte-au-tsunami-6307277.html)

Maverick
11/03/2011, 21h25
Allah Yaster :( impressionnant le tsunami :ouch:

gothi
13/03/2011, 16h56
Japon : le dernier bilan fait état de 10.000 morts

C'est une catastrophe sans précédent au Japon, suite au tremblement de terre dont la magnitude a été revue à 9 sur l'échelle de Richter. Un peu plus de 48 heures après le séisme et le tsunami qui ont ravagé le nord-est du pays, les autorités commencent à peine à mesurer l'étendue des dégats. Selon le dernier bilan donné par la télévision publique, près de 10 000 personnes auraient perdu la vie. l'agence de presse Kyodo parle elle de 1.800 morts et disparus. De plus, on reste sans nouvelle de plusieurs milliers d'autres personnes qui vivaient sur les côtes balayées par le tsunami. Symbole de cette catastrophe, le petit port de Minami San-Liku, totalement rayé de la carte. Sur les 17 000 habitants, 10 000 ne donnent plus aucune nouvelle. Face au désastre, le gouvernement japonais a décidé d'envoyer sur place 100.000 militaires pour mener à bien les opérations de recherches.

Plus de 34 milliars de dégâts ?

Le coût du séisme de vendredi au Japon pour les assurances pourrait atteindre 34,6 milliards de dollars, selon une estimation initiale publiée dimanche par AIR Worldwide, spécialiste de l'évaluation du risque.

La société américaine évalue les dégâts infligés aux propriétés privées couvertes par les assurances entre 14,5 et 34,6 milliards de dollars mais souligne que de nombreuses observations sur le terrain sont toujours indisponibles, ce qui pourrait la conduire à affiner ultérieurement ces estimations.

"Les opérations de sauvetage sont toujours en cours et l'évaluation des dégâts ne fait que commencer, et il y a encore une grande incertitude autour des paramètres" du séisme, souligne AIR dans un communiqué.

La société précise que sa modélisation ne prend pas en compte les dégâts occasionnés par le tsunami qui a immédiatement suivi le séisme de magnitude 8,9, le plus violent jamais enregistré au Japon.


(Srource : rtl.fr) (http://www.rtl.fr/actualites/international/article/japon-la-catastrophe-aurait-fait-plus-de-10-000-morts-7667950155)


Au Japon, des milliers de morts et la crainte d'un drame nucléaire


Au surlendemain du séisme qui a frappé le Japon (9 sur l'échelle de Richter) et du tsunami qui l'a suivi, le bilan officiel est de 3 000 morts.
De nouvelles vidéos montrent la violence de la catastrophe.
Après l'explosion samedi d'un premier réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima, la situation s'est aggravée ce dimanche.


A midi (heure française) ce dimanche, le premier ministre japonais Naoto Kan a déclaré que le Japon vivait sa »plus grave crise depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale ».
Dans préfecture de Miyagi, le chef de la police locale a estimé que le nombre de morts serait supérieur à 10 000.
De nouvelles images du tsunami (dans la ville de Miyako) ont été mises en ligne ce dimanche.


http://www.youtube.com/watch?v=Ckbd6-tEZSE&feature=player_embedded



http://www.dailymotion.com/video/xhkpmu_tsunami-turns-airport-into-island_news#from=embed&start=0



http://www.youtube.com/watch?v=xelJrOXJQE0&feature=player_embedded



lire la suite ... (http://www.rue89.com/2011/03/13/des-milliers-de-morts-et-la-peur-dun-drame-nucleaire-au-japon-194403)

malone
13/03/2011, 17h28
voici une image satellite qui montre avant et après le tsunami

http://images.20minutes.fr/img/home/front-34-short-image-686022.jpeg?1ae4ed1560ff592049f6fa6a545feb90

Essedik
13/03/2011, 17h43
WOW !!! c'est terrible.

42d3e78f26a4b20d412==