PDA

Afficher la version complète : Les chroniques de l’amiral : Voyage temporel



habibal
16/04/2011, 18h56
Les chroniques de l’amiral

Je vais vous présenter un article que j’avais publié sur un vieux site maintenant fermé :( en 2003

Bonne lecture

Voyage temporel

Avec la théorie de la relativité restreinte (1905) et celle de la relativité générale (1915-1916) Einstein remet en question la supériorité transcendantale et la constante du temps il prouve que le temps peut ralentir et même s’arrêter c’est un scientifique Kurt Gödel qui en 1942 invente la théorie de la machine à remonter le temps comment un petit rappelle sur les lois de la relativité s’impose.

La relativité restreinte nous apprend que deux objets qui se déplacent l’un par rapport à l’autre en des temps différant on illustre ça par le paradoxe des jumeaux (voir plus bas)

http://farm3.static.flickr.com/2798/4016008119_e77ee2ea59.jpg (http://www.flickr.com/photos/habibal/4016008119/)
Dans Stargate SG1 saison 2 épisode 221 l’équipe de sg1 s’apprête a traversé la porte des étoiles un dysfonctionnement de la porte causer par une éruption solaire les renvois en 1969.

Quant à la relativité générale elle indique que toute masse courbe l’espace-temps la conséquence de cette théorie est la découverte des trous noirs des corps célestes si denses qu’il s’effondre sur eu même si un corps s’approche de trop prés de celui-ci il s’engouffre à l’intérieur il se retrouve nécessairement quelle que par, certaine théorie suppose l’existence de fontaine blanche des sortes d’antitrou noir.

Le trou noir et la fontaine blanche sont alors le rouage de la machine à remonter le temps, il crée ce quand appelle un trou de ver.

Les trous de ver sont des raccourcis dans l’espace (voir Trou de ver et fontaine blanche)

Enfin, l’astuce consiste à construire un trou de ver, dans le trou noir est immobile par rapport a nous quant à la fontaine blanche elle se déplace à la vitesse de la lumière le temps s’écoule alors au ralenti (voire paradoxe des jumeaux), il suffit alors d’emprunter le trou de ver pour remonter le temps, bien entendue au mieux en pourra revenir qu’au moment de la construction du trou de ver.

Hélas certain problème jette une ombre au tableau d’abord les fontaines blanches n’existent quand théorie.

Il y a aussi les paradoxes qui violent la causalité physique (voir paradoxe du grand père paradoxe de création).

Cependant, un espoir existe dans la physique quantique ou les particules en d’étranges propriétés dans le cadre de cette théorie certain suppose qu’il existe plusieurs dimensions parallèles se qui annulerait les paradoxes

Concepts de la machine à remonter le temps

La machine est prête imaginant que le 1er janvier des physiciens créant dans leur laboratoire un trou de ver ayant les caractéristiques décrites ci-dessus alors que le trou noir (entrée du tunnel vit au rythme du laboratoire la fontaine blanche qui se déplace a une vitesse proche de celle de la lumière vit avec un temps ralenti quand deux mois se seront écoulés dans le laboratoire (et donc, a l’entrée du trou de ver) la fontaine blanche elle trainera quelque part dans le passé il suffira alors au chrononaute d’emprunter le trou de ver pour remonter le temps.

http://farm3.static.flickr.com/2643/4016771116_49d2581c6a.jpg (http://www.flickr.com/photos/habibal/4016771116/)

Trou de ver et fontaine blanche

Le concept d’un trou de ver consiste à créer un tunnel entre la singularité du trou noir et celle du trou blanc. Un trou blanc aussi appelé fontaine blanche est la symétrie d’un trou noir. Au lieu d’aspirer toute matière, le trou blanc l’expulse. Il crée, comme son petit frère, une courbure de l’espace-temps et se trouve à un point différent de l’univers de notre trou noir.

À noter que le trou de ver est un concept purement théorique : l'existence ou la formation physique d'un tel objet dans l'Univers est, à l'instar des trous blancs, considérée comme hautement spéculative.

À l'heure actuelle, il existe différents types de trous de ver. Tous sont des solutions mathématiques plutôt que des objets réalistes :


le trou de ver de Schwarzschild, infranchissable ;
le trou de ver de Reissner-Nordstrøm ou Kerr-Newman, franchissable, mais dans une seule direction, pouvant contenir un trou de ver de Schwarzschild ;
le trou de ver de Lorentz à masse négative, franchissable dans les deux directions.


http://farm3.static.flickr.com/2741/4016771184_573f513dc4.jpg (http://www.flickr.com/photos/habibal/4016771184/)
Dans le filme de ropert zemeckis contact eleonore arraway (jodie foster) une jeune scientifique américaine détecte un étrange message d’origine inconnue qui provient de l’étoile de vega se message se trouve être le plans d’un véhicule de transport qui crée un vortex (Einstein –Rosen ) ou trou de ver qui traverse la galaxie.

Causalité

En physique, le principe de causalité affirme que si un phénomène (nommé cause) produit un autre phénomène (nommé effet), alors l'effet ne peut précéder la cause. À ce jour, il n'a pas été pris à défaut par l’expérience

Un paradoxe est une proposition qui contient ou semble contenir une contradiction logique, ou un raisonnement qui, bien que sans faille apparente, aboutit à une absurdité, ou encore, une situation qui contredit l'intuition commune.

Le principe de causalité en science veut que tout événement soit précédé d'une cause. Et si à l'échelle microscopique certains phénomènes en physique quantique n'ont pas de cause, même la physique quantique n'autorise pas une cause à avoir lieu après son effet.

En introduisant la notion de voyage dans le temps (on ne parle ici que du voyage vers le passé: le voyage vers le futur est sans intérêt pour cette discussion), il en résulte deux possibilités de violer ce principe, et donc ainsi de créer des paradoxes temporels :


Un phénomène n'a pas de cause, cette cause étant placée dans le futur a disparu du fait de la modification de celui-ci (paradoxe du grand-père),
un phénomène est sa propre cause, c’est-à-dire que la modification amenée au temps va créer les causes de cette même modification (paradoxe de l'écrivain).


Ces deux paradoxes offrent deux théories du temps a priori inconciliables : en effet, suivant que l'on retient le premier type de paradoxe ou le second, on peut ou on ne peut pas modifier le passé.

http://farm3.static.flickr.com/2197/4016008359_891cb5e781.jpg (http://www.flickr.com/photos/habibal/4016008359/)
Dans le film de Simon Welles (arrière-petit-fils de HG Welles) La Machine à explorer le temps le héros Alexander Hartdegen brillant professeur à l’université perd sa fiancer lors d’un vole il s’attelle alors a construire une machine à voyager dans le temps, mais qu’elle que soit la manière dans laquelle il agit le résultat est le même sa bienaimé meure dans tous les cas alors il commence un voyage initiatique pour connaitre la raison.

Paradoxe

Paradoxe des jumeaux

Dans cette expérience (imaginaire) un des deux jumeaux reste sur terre tandis que l’autre part en voyage interstellaire, son vaisseau décolle de la planète bleue, puis accélère jusqu’à atteindre une vitesse frisant celle de la lumière (300 000 Km/s) après un an de ce régime le vaisseau fait demi-tour et en deux ans qu’observe-t-il a son arrive que son frère jumeau (et tous se qui est resté sur Terre) a vieilli de 50 ans.

http://farm3.static.flickr.com/2467/4016008501_ae9e22d7f3.jpg (http://www.flickr.com/photos/habibal/4016008501/)
Dans le film franklin j.Schaffner la planète des singes à bord d’un engin spatial égaré dans l’espace-temps s’écrase sur une planète dominée par des singes ou l’homme à le statut d’animal en faite il se trouve sur Terre quelque siècle après leur départ.

Paradoxe du grand-père et de création

Supposons qu’un inventeur réussisse à concevoir une boucle temporelle (un trou de ver) dont la sortie reste figée à la date de sa création cinquante ans plus tard le petit-fils de l’inventeur emprunte le tunnel et retourne donc au jour ou son grand-père qui n’a pas encore d’enfants a crée la boucle temporelle imaginons alors que ce petit-fils venu du futur assassine son grand-père comme ce dernier meurt avant d’avoir engendré sa descendance comment son petit-fils peut-il alors naitre et le tuer ensuite ce n’est pas tout imaginons encore qu’au lieu de le tuer le petit-fils offre a son aïeul un livre que ce dernier n’écrira que quelques années plus tard au lieu d’écrire le livre l’inventeur n’aura qu’à recopier l’exemplaire du future offert par son petit-fils qui est le créateur de l’œuvre ? Ce n’est certainement pas le grand-père puisqu’il n’a pas fait que le recopier !

http://farm3.static.flickr.com/2532/4016771490_e97e917ce2.jpg (http://www.flickr.com/photos/habibal/4016771490/)
Dans le filme de Robert Zemrickis retour vers le futur Mart Mcfly croise ses parents et empêche accidentellement que ses parents se rencontrent et sa mère tombe amoureuse de lui (variante du paradoxe du grand-père).


http://www.youtube.com/watch?v=TXyx1GeidgM

Slown
16/04/2011, 22h30
Merci, j'ai toujours été intéressé par ce sujet :)

habibal
17/04/2011, 00h33
merci pour l'interé porté a ma petite chronique :)
une fois je l'avais publié sur un autre forum on m'avait lynché pour hérésie je me suis crue dans un tribunal de l'Inquisition je suis heureux de voir qu'ici on a l'esprit plus ouvert.

Zaxx
17/04/2011, 00h44
Je crois encore plus à la théorie des cordes expliquant les dimensions parallèles (non pas où il y a des versions différentes de nous) mais ceux où on peut exister sous différents plans et ce qui pourrait expliquer le passage de la mort, et pourquoi on peut pas voir les anges et les autres créatures (djinns...) vu que eux on une carte d'accès :D pour les différents étages et pas nous (pour le moment en tout cas jusqu'à la fin du film de chacun).

Le fait de remonter le temps j'y crois un peu moins à cause des paradoxes temporels éventuels.

habibal
17/04/2011, 01h36
je crois que d'apprêt ce que j'ai lu y a très longtemps dans un magazine scientifique c'est que les dimensions parallèles dans la théorie des cordes il est plus question de changement des lois physiques bon dans l'article j'ai fait un petit raccourcie pour dire que le changement de dimension annulera les paradoxes, mais c'est un peut plus compliqué que ça.

c'est un genre de poupée russe comme dans le filme MIB ou l'univers est réduit à une bille et ou l'univers qui contient la bille et lui même contenus dans une autre bille les physiciens préfère l'image du funambule, le funambule ne marche que dans deux directions avants ou arrière alors que si il y'a une fourmi sur la corde elle peut en faire le tour la théorie des cordes ce base sur ce modèle. pour les djine et tout le reste demande a un imam je suis pas vraiment calé osaule el fikhe :)

Zaxx
17/04/2011, 01h49
ça m'étonnerait qu'un imam s'y connaisse en physique quantique, moi je suis croyant et je crois aux anges et compagnie donc même si on les vois pas ils sont bien quelques part et pour moi la théorie des cordes expliquent où ils peuvent être.

Sachant que y a plusieurs théories sur les dimensions parallèles et une également illustre les différentes dimensions en une formes de feuilles parallèles les unes aux autres !

Maverick
17/04/2011, 11h19
voila un doc très intéressent sur le sujet


http://www.youtube.com/watch?v=_eca3uutOhg

http://www.youtube.com/watch?v=-v351JLRopM

http://www.youtube.com/watch?v=cxJOS-3mlrs

habibal
17/04/2011, 16h02
Magnifique documentaire qui résume bien les bases de la théorie de la relativité

Qui encore pourrai contester une théorie toutefois incomplète mais indubitablement vrais (car la est le but de toute science elle ne dit pas ca est bien ou ne l’est pas elle dit simplement que les phénomènes ce passe de cette manière) qui à des retomber réel sur la vie de tout les jours (satellite GPS comme il est dit, bombe nucléaire, distorsion de l’espace temps). Des preuves contester par des esprits encore attacher à l’obscurantisme et aux ritournelles à la con car ils ont peur de la lumière apporté par le savoir les même qui conteste la loi de l’évolution j’en passe et des meilleurs.

Mon bute n’est pas de dire voila ce que tu dois panser je dis simplement les preuves sont là à toi d’en faire ce que tu veux mais au moins prends les en compte.

Et je m’excuse d’avance si j’ai touché à la croyance des uns ou des autres

Zaxx
17/04/2011, 18h28
....Mon bute n’est pas de dire voila ce que tu dois panser je dis simplement les preuves sont là à toi d’en faire ce que tu veux mais au moins prends les en compte.

Et je m’excuse d’avance si j’ai touché à la croyance des uns ou des autres

Attends, il faut pas trop s'emballer car la théorie des cordes et même la physique quantique explique pleins de choses mais reste théorique car impossible à quantifier réellement on peut constater le résultat mais pas la visualiser concrètement d'où l'appellation de théorie des cordes, certes ça fait travailler l'imagination mais n'empêche qu'il faut garder tout cela sous le coude jusqu'à pouvoir les prouvés.

Les générations du futur pourront soit félicités les précédentes pour leurs prévoyances en ce domaine ou bien prouver que tous le monde s'est fourvoyé dans un délire collectif (citation d'un physicien).

Revenant à nos moutons, le voyage devrait probablement se limiter dans un seul sens à savoir vers le futur mais pas remonter le temps et ceci s'explique par les conclusions d'Einstein, si on pouvait s'approcher de la vitesse de la lumière alors on voyagerait dans le temps (vers le futur) et c'est à sens unique !

habibal
29/04/2011, 10h27
Merci de me faire remarquer que tout ceci est théorique est je le sais bien que la théorie des cordes n’est qu’une potentielle explication de l’univers qui donne une image contestable et n’ai pas encore mure que je n’est pas cité d'ailleurs alors que la théorie de la relativité a fait je crois ses preuves et je ne panse pas qu’un physicien ou un autre scientifique peut la contester.

Cependant une théorie incomplète ne veut pas dire qu’elle est fausse la théorie de newton bien qu’elle est devenue obsolète avec la théorie relativiste pour certains phénomènes elle reste valable pour expliquer la gravitation universelle.

Mon article le montre bien le voyage vers le passé et très hypothétique les problèmes de causalité qui na jamais étais violais avant la parution de cet article en 2003 (article de science et vie janvier 2003 (http://www.quantumphil.org/LE_TEMPS_EXPERIENCE.pdf) à prendre avec des pincettes) en plus jusqu'à preuve du contraire les fontaines blanches n’ont jamais était observé.

Comme tu le dis le temps passe moins vite quant augmente sa vitesse donc le voyage vers le futur est plus envisageable encore faut-il arriver a une vitesse conséquente pour remarquer la différence (au moins 90% de la vitesse de la lumière qui serait déjà une prouesse que nous somme loin atteindre).

Voila j’espère de ne pas avoir donné l’image d’un ahurie qui va vite en besogne.

abitaf
29/04/2011, 18h35
Exelent article, je rajouterrai quelque detail : il n'est pas obligé d'avoir un trous noire et une fontaine blanche pour former un trou de ver, les trous de vers existe naturellement a l’échelle quantique cad 10-33cm c du au fait qu'a cette échelle l'espace est en constante fluctuation,
155
l'idée qui ma séduite est celle de kip thorne, qui a emis l'hypothese d'utilisé c trous de ver naturelle, et d'essayer de les agrandire (puisque leur dimension est très réduite), en utilisant le concept d’énergie (ou masse) négative.

http://www.astrosurf.com/luxorion/trou-de-ver-fabrication.htm
http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/physique/d/singularites-trou-de-ver-et-voyage-spatio-temporel_614/c3/221/p4/

abitaf
27/05/2011, 22h41
http://ca.io9.com/5805202/mysterious-cosmic-explosion-might-be-first-ever-proof-of-white-holes

habibal
30/05/2011, 16h57
j'ai lu l'article de futura-sciences que je dois admettre très soutenue et je ne vois pas comment reproduire un phénomène microscopique en phénomène macroscopique puis-ce qu’il y a un problème évident la physique classique (qui décrit notre environnement visible) et la physique quantique sont en totale contradiction la découverte de l'hypothétique boson de higgs (la particule de dieu) qui tarde a venir l'inexistence de l'unification des forces même théorique me laisse plus que perplexe a ce sujet.

Einstein avais déjà critiqué la théorie de la singularité de Schwarzschild il n’arrive pas a imaginé un point de densité illimitée et de dimension nulle ce la aller a l’encontre de sa vision de l’univers.

D'ailleurs, j’ai lu un article dernièrement sur la genèse des galaxies, bon je n’ai pas trouvé l’article en ligne, mais il y avait un encadré très intéressent sur la corrélation de la singularité dans un trou noir et celle du big bang ce qui sous-entend que nous touchons a la création même de l’univers.

abitaf
30/05/2011, 20h09
Pour ce qui est du lien entre le macroscopique et le quantique, ce qui pose problème c l’interprétation « l'effondrement de la fonction d'onde » il existe plusieurs école, je t'invite a lire :

le très bon livre : Les deux infinis et l'esprit humain "Roger Penrose" http://www.librairiedialogues.fr/livre/888167-les-deux-infinis-et-l-esprit-humain-roger-penrose-flammarion

et aussi : Physique et Philosophie de l'Esprit de "Michel Bitbol" http://michel.bitbol.pagesperso-orange.fr/ppesprit.html


tu peut les trouvé a la librairie :
Librairie des Arts et des Lettres
Adresse : 04,Val d'Hydra, Alger
Tel : + 213 (0) 21 60 45 50
Fax : 021 60 45 51
E-mail: [email protected]

Et pour ce qui est de reproduire les phénomènes quantiques a notre échelles c tout a fait possible : il existe plusieurs exemple
Condensat de Bose-Einstein, superfluides, laser, intrication, cryptographie quantique, ......

Pour revenir sur le voyage a travers les singularité, même si il est possible on ne pourra jamais déplacé un trous noirs a l'endroit ou on voudrait voyagé donc c limité comme application, par contre ce qui me fascine avec les trous de ver qui se forme a l’état microscopique , si on arrive a les agrandir on pourra facilement les utilisé pour voyagé d'un point a un autre.


Kip Thorne, du Californian Institute of Technology, a affirmé que dans certaines conditions des trous de ver pourraient être créés et maintenus ouverts assez longtemps pour pouvoir être empruntés à l'échelle macroscopique. Mais il faut pour cela relever un nouveau défi : fabriquer de l'énergie négative et la conserver. Une énergie négative à ne pas confondre avec l'anti-matière. Car cette dernière, comme la matière courante, à une masse et donc possède une énergie positive. Ainsi, par exemple, quand on fait se rencontrer de la matière et de l'anti-matière, il se dégage une énergie considérable qui existait déjà avant (suivant la fameuse formule E = mc2). A l'inverse, l'énergie négative annule l'énergie positive pour aboutir à un état stable où l'énergie globale est nulle : c'est cet équilibre que les physiciens appellent le « vide » quantique. Mais, comme nous l'avons vu plus haut, l'équilibre de ce vide bouillonnant n'est pas toujours stable et les chercheurs émettent l'hypothèse que dans certaines conditions l'énergie globale puisse être négative si la soustraction d'énergie négative a été trop forte par rapport à l'énergie positive.

je t'invite a lire : Science & Vie N°859, Avril 89, page 20
http://www.science-et-vie.net/img/mensuels/0859-avril-1989.jpg
SC.TXT (http://www.4shared.com/document/3N0e3M3K/SC_online.html)

42d3e78f26a4b20d412==