400 000 abonnés à la 3 G au deuxième trimestre 2014

Six mois après son lancement, la 3 G a capté près de 400 000 abonnés, selon un rapport de l’Association mondiale des opérateurs télécom mobile (Gsma) sur le marché algérien de la téléphonie mobile durant le deuxième trimestre de l’année en cours.

L’association, qui a rendu public hier son travail, fait état en fait de 395 049 abonnés à la 3G depuis son lancement, dont 223 600 abonnés pour l’opérateur public de téléphonie mobile, Mobilis.


Ce qui fait de lui le leader de cette technologie en Algérie. Ooredoo vient en seconde position avec 171 449 abonnés alors pour Djezzy, Gsma n’a pas communiqué son bilan étant donné que l’opérateur n’a lancé sa 3 G qu’en juillet dernier.

Rappelons que les trois opérateurs qui offrent actuellement cette nouvelle technologie n’ont pas encore communiqué leurs bilans, se contentant de donner les grandes tendances. Mobilis avait indiqué que son parc d’abonnés a progressé de 18% à fin juin dernier, et Ooredoo, dans son dernier bilan publié il y a un peu plus d’un mois, affirme enregistrer un nouveau million d’abonnés pour se stabiliser à 11 millions. Djezzy, qui s’est lancé en juillet dernier dans la commercialisation de la 3 G, a annoncé avoir enregistré 60 000 abonnés à ses formules 3G en dix jours.


Mais globalement, l’association a fait remarquer que le taux de pénétration de la 3 G est estimé à 0,99% avec une évolution de 150 000 abonnés entre le premier et le deuxième trimestre. Quant au revenu moyen par utilisateur, Gsma a précisé qu’il est en baisse, passant de 6,42 euros par abonné durant le premier trimestre à 6,27 euros. Le rapport de Gsma confirme encore une fois que la configuration du marché de la téléphonie mobile en Algérie est restée la même en dépit de l’introduction de cette nouvelle technologie. Ainsi, selon la même source, 90% des abonnés sont en prépayé. Sur un total de 41 103 587 abonnés, 36 810 550 sont en prépayé, observe l’association, faisant remarquer que le nombre des utilisateurs de la téléphonie 2 G-3 G a connu une croissance de 7%. Il y a lieu de noter sur ce point que l’Arpt avait opté pour une nouvelle puce lors du lancement de la 3 G afin d’encourager le consommateur à aller vers le post-payé mais il semblerait que les habitudes du consommateur algérien sont beaucoup plus solides. Ce qui empêche les opérateurs de se lancer notamment dans la subvention des terminaux, un élément indispensable pour le développement de l’Internet mobile. Le nombre d’abonnés par opérateur (2 G-3 G) n’a pas connu de changements notables, puisque Djezzy se classe toujours en tête avec 17 722 901 abonnés, suivi de Mobilis avec 13 148 520 et Ooredoo avec 10 232 166. Enfin, Gsma prévoit une croissance positive pour le secteur durant les prochains mois de 1,63%.

Source: nticweb.com