Apparemment ces classifications sont très présentes dans les campus américains, cela frôle le délire un peuple profondément pathologique doit-on l'avouer en Amérique ce n'est pas un style de vie c'est classification ethnique cette phobie de l’intellectualisme nourri par des stéréotypes c'est flippant, je pense, cela viens du maccartisme des années 50