La société va construire une deuxième structure sur le site de son premier datacenter qui n'est lui-même pas encore terminé.

Facebook a décidé de doubler la taille de son datacenter en cours de construction dans l'Oregon avant même que la première phase n'ait été achevée, attestant ainsi du fort développement de l'entreprise de Mark Zuckerberg. En janvier, le réseau social avait annoncé la mise en chantier de son propre datacenter de 13 700 mètres carrés à Prineville, prévu pour le début de l'année prochaine. Désormais, il faudra ajouter 14 900 mètres carrés à cette superficie.

« Afin de nous adapter à notre croissance, nous avons décidé d'avancer la mise en place de la seconde phase de notre projet, qui n'était alors qu'une option lorsque nous l'avons lancé en début d'année. Cet ajout devrait être terminé début 2012 », a affirmé sur le blog de l'entreprise Tom Furlong, directeur des opérations sur site pour Facebook. Le réseau social s'approchait des 400 millions d'utilisateurs en janvier, et a, le mois dernier, dépassé le cap des 500 millions.

Bientôt au tour de Twitter

Twitter a récemment annoncé qu'il possèderait bientôt son propre datacenter. A l'instar de Facebook, ses serveurs sont pour l'instant hébergés par d'autres entreprises. En disposant de ses propres infrastructures, Twitter pourra mieux contrôler la gestion de ses données et possiblement éviter les pannes.

Facebook indique employer de 150 à 200 personnes sur son site de construction, et que le datacenter en lui-même créera 35 emplois. Greenpeace ne devrait par contre pas bien prendre l'annonce, le groupe ayant en effet critiqué dès le départ le choix du site. Ce dernier serait alimenté par une centrale locale tirant son électricité du charbon, là où Greenpeace aurait préféré que la construction se déroule sur un site ayant accès à une source d'énergie renouvelable. Contre-argumentant, Facebook avait déclaré avoir choisi l'Oregon pour son climat sec et tempéré, rendant possible l'utilisation du refroidissement par évaporation pour ses serveurs, au lieu d'un dispositif mécanique. L'entreprise va même jusqu'à affirmer que ce datacenter sera l'un des plus efficaces au monde en termes d'énergie.

EN ALGERIE IL N'EXISTE AUCUN DATACENTER A PART LE PLUS PETIT DE MONDE ALGERIETELECOM QUI NE SERT PAS AU DEVELOPPEMENT INFORMATIQUE EN ALGERIE

AUCUN SITE ALGERIEN NE REUSSIR A AVOIR DES MILLION DE VISITEUR ET D'ETRE AU MOINSLE MEILLEIR AU MAGHREBE D'ICI 20ANS ET MËME PLUS.

1- LE NOMBRE D'INTERNAUTE ALGERIEN NE DEPASSE PAS 3 MILLION
2- UNE CONNEXION QUI DECOURAGE
3- LES INTERNAUTES ALGÉRIEN PRÉFÈRE LES SITE FRANÇAIS, TCHAT, ET ...
4- LES ALGÉRIENS ÉVITE LES SITES ALGÉRIEN