Connaissez-vous la dernière lubie du Joint Photographic Expert Group, le groupe d'expert qui supervise le format JPEG ? (ahaha oui, JPEG ça veut dire ça !)
Et bien ils aimeraient ajouter le support des DRM dans notre format d'image préféré... Comme pour les vidéos, cela permettrait de verrouiller certaines images pour éviter par exemple que vous ne les voyiez si vous n'avez pas payé... Ou pour tout simplement bloquer leur transfert, leur utilisation ou leur modification si le copyright (marqué dans le DRM) ne vous y autorise pas.
Quelle idée de merde !
Évidemment, l'EFF monte au créneau et explique dans ce PDF pourquoi c'est une mauvaise idée. Je vous fait un résumé...

  • 1/ Les DRM sont inefficaces et totalement contournables
  • 2/ Les DRM ne permettent pas de tenir compte de pratiques comme le fair use (utilisation dans le cadre personnel par exemple)
  • 3/ Les DRM peuvent conduire à un découpage par région du monde (comme pour les zones DVD) ce qui génère une inégalité concurrentielle
  • 4/ Des tas d'images dans le domaine public vont se retrouver illégitimement marquées par ce DRM
  • 5/ On ne pourra plus lire ces images protégées sur des systèmes d'exploitation qui ne le supportent pas (Linux au hasard)
  • 6/ De plus, cela va poser tout un tas de nouveaux risques lié à la sécurité (nouveau plugin ou logiciel fermé...donc nouvelles vulnérabilités)
  • ...etc etc

Autant dire que ce n’est pas la meilleure idée qu'ils aient eu. En compensation, l'EFF recommande de remplacer ça par un marquage (possiblement inamovible) des images via les meta données et un aménagement des licences.
Pour le moment, les gens du JPEG n'ont pas encore pris leur décision, mais espérons qu'ils ne se trompent pas de chemin. Imaginez à quoi ressemblerait mon site, si toutes les images, y compris celles appelées par la CSS, étaient sous DRM et que vous n'avez pas la clé ? Et bien ça ressemblerait à ça :

Source :