Algérie : Les sites web du MAK et de son agence Siwel bloqués




Les sites web du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK), de son agence de presse Siwel sont incessibles depuis l’Algérie depuis mercredi dernier.

Des internautes ont signalé leur incapacité à accéder à ces deux sites web avant que l’agence Siwel ne confirme cette information sur sa page Facebook. L’agence indique que son site web ainsi que celui du MAK sont incessibles en Algérie seulement. A l’origine de ce blocage, une décision des pouvoirs publics qui ont ordonné au seul détenteur de la bande passante vers l’international Algérie Télécom (AT), de bloquer l’accès à ces deux sites web, indique la même source.

Notons que c’est la troisième fois que l’Algérie bloque des sites Internet pour des raisons politiques. Radio Kalima est la première victime de la censure sur le web. Son site web a été bloqué le 18 mars 2010, par les autorités algériennes. Une censure qui n’a jamais été assumée publiquement. Après une halte de quelques années, les autorités ont bloqué le 6 juillet 2016, le site web de la radio des sans voix, un média lancé par le Collectif des familles de disparus. Ce dernier a cherché en vain à savoir les raisons de cette censure.

Ces censures s’ajoutent au blocage momentané des réseaux sociaux pendant les épreuves du bac. Une mesure prise pour éviter les fuites des sujets d’examen d’au moins c’est ce qui a été annoncé en public par la ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication Iman Houda Ferroun.


Source