Après avoir dévoilé leurs produits pour le système Mac OS X, il semblerait que les éditeurs de solutions de sécurité souhaitent élargir davantage leur marché sur l’écosystème Linux. Le spécialiste de la sécurité ESET décline en effet une nouvelle édition de son logiciel NOD32.
Ciblant les professionnels comme les particuliers, ESET NOD32 offrirait une protection en temps réel grâce aux performances du moteur de détection et d’analyse ThreatSense. La société ajoute que le logiciel aurait été particulièrement optimisé pour un impact minimal sur les performances de la machine.
Dans un communiqué, Richard Marko, PDG d’ESET déclare : « compte tenu de l’importance de l’usage de Linux par les particuliers et les entreprises, il est essentiel de doter les utilisateurs de logiciels de sécurité avancées pour les protéger contre les cyber-attaques ». L’on imagine cependant que l’usage principal d’un tel utilitaire viserait davantage à bloquer les malware sur un poste Linux « porteur sain » pouvant potentiellement transmettre ces derniers sur d’autres machines plus vulnérables d’un réseau.
L’antivirus ESET NOD32 pour Linux est compatible pour les distributions Red Hat, Mandriva, SUSE, Debian, Ubuntu et Fedora en édition 32-bit ou 64-bit. L’éditeur propose une version d’évaluation de 30 jours au téléchargement mais ne mentionne pour l’heure aucun prix de commercialisation. Avast, BitDefender ou encore AVG proposent également une solution anti-virus à destination des machines tournant sous Linux.
(S/ Clubic.com)