IBM est en train de concevoir un gigantesque système accueillant 120 petabytes de capacité de stockage. Cette prouesse est en cours de mise au point pour le super-calculateur d'un client dont l'identité est inconnue.

Comme nous le relate Ubergizmo, IBM prépare un système pouvant accueillir près de 120 petabytes de données, soit pas moins de 200 000 baies pour disque dur concernées selon la description donnée. Ce système exclusif sera réservé à un super-calculateur qui aura la lourde tâche d'emmagasiner des simulations détaillées de phénomènes issus du monde réel. Sommes-nous face à un calculateur météorologique très perfectionné ?

Selon Bruce Hillsberg, directeur de recherche chez IBM, le choix d'opter pour 200 000 disques SAS (une explication en anglais est disponible ici) plutôt que des modèles SATA s'est fait en raison des performances requises par le projet. Rappelons qu'un petabyte (ou pétaoctet) équivaut ainsi à 1024 téraoctets, un téraoctet étant équivalant à 1024 Go. Des racks à disque dur plus large que d'habitude seront exploités dans un minimum d'espace. Ces derniers seront refroidis grâce au procédé du water-cooling au lieu du traditionnel système de ventilation à air. Malheureusement, il n'existe aucune image du système pharaonique qui devra gérer un nombre de données astronomiques vues les capacités de stockage allouées. De quoi laisser rêveur.
Source: http://www.clubic.com/