"Les opérateurs existants perdent des abonnés au bénéfice du nouvel entrant", reconnaît l'opérateur.

Le deuxième opérateur mobile français, SFR, a perdu au total de 200.000 clients en janvier et février, période où est arrivé un quatrième opérateur sur le marché, Free, qui pratique des tarifs bas, a annoncé le président du directoire de Vivendi.
Selon Jean-Bernard Lévy, dont le groupe diversifié contrôle SFR, cela représente "à peu près 1%" des 21 millions de clients de téléphonie mobile.
Le positionnement de prix du nouvel entrant Free nous impose de réagir et nous avons baissé les prix dans les jours qui ont suivi l'arrivée" de la filiale d'Iliad sur le marché français, a rappelé Jean-Bernard Lévy.
"Evidemment nous perdons des abonnés, c'est normal dans un monde où un nouvel entrant arrive [et] dans tous les cas de figure, les opérateurs existants perdent des abonnés au bénéfice du nouvel entrant", a-t-il reconnu.
Il a toutefois ajouté qu'il ne fallait "pas paniquer". "Je peux vous affirmer que grâce à ses baisses de prix, nos ventes sont très bonnes" sur les nouvelles offres réduites proposées par SFR, a-t-il assuré.
Source: http://www.commentcamarche.net/