Ivre comme jamais, il entonne à l'arrière d'une voiture de police « Bohemian Rhapsody » de Queen…

Arrêté en état d’ébriété par la police montée du Canada et placé à l'arrière d'une voiture de patrouille, l'ilote proteste avec ses propres mots qui n'ont aucun sens pour finalement basculer sur une superbe reprise acapella de « Bohemian Rhapsody ».




Ivre comme jamais, il entonne à l'arrière d'une voiture de police « Bohemian Rhapsody » de Queen…

Arrêté en état d’ébriété par la police montée du Canada et placé à l'arrière d'une voiture de patrouille, l'ilote proteste avec ses propres mots qui n'ont aucun sens pour finalement basculer sur une superbe reprise acapella de « Bohemian Rhapsody ».

Anecdote : La séquence devenue virale cette semaine ne s'est pas retrouvée sur le net par hasard, celle-ci a fini sur YouTube des mains mêmes de l'homme en ébriété présent sur la vidéo. Bob Wilkinson, de son vrai nom, est un chômeur canadien qui nourri un hobby visible pour les karaokés, en témoigne sa mémoire d’éléphant sur la séquence ci-dessus.

Arrêté en novembre dernier dans la région d'Alberta car manifestement intoxiqué au volant, celui-ci a cru bon de sermonner l'officier de police en soulignant vigoureusement qu'il n'était pas saoul. Finissant même par insulter copieusement l'officier alors que les menottes n'habillaient pas encore ses poignets.

Wilkinson a par la suite opté pour se défendre lui-même de l'accusation pour conduite avec facultés affaiblies (sic) qui pesait contre lui, recevant par conséquent de la part des procureurs ladite vidéo témoignant de son intoxication avérée.

Le reste, à savoir la mise en ligne de la vidéo, est parti d'une blague pour faire rire ses amis, ignorant encore il y a quelques jours que la séquence était ainsi devenue « virale »

Source : The Smoking Gun