Sergey Brin verrait-il l’hégémonie de sa société sur le Web, menacée par Facebook et Apple ? C’est le cas à en croire l’interview donnée le week-end dernier au Guardian dans laquelle il y exprime la crainte de voir le Web pris en otage par les gouvernements, mais aussi ces deux sociétés. Un comble pour le fondateur d’une société qui écrase la concurrence dans le domaine de la recherche, notamment en Europe où elle dépasse les 90 % de part de marché.

« Je suis plus inquiet que dans le passé, c’est effrayant », explique-t-il. Il épingle plus particulièrement la stratégie tournée vers le tout application de Facebook et Apple : « Il y a beaucoup à perdre, par exemple toutes les informations dans les applications ne sont pas “crawlables” par les les moteurs de recherche, on ne peut donc pas la rechercher ». En fond, ressort donc l’une des principales craintes de Brin concernant l’évolution du Web : la possibilité que les moteurs de recherche, et donc Google, soient de moins en moins utiles.
Source: http://www.tomsguide.fr/