Cela fait trois jours que Facebook est entré en Bourse et l'action a déjà perdu près de 19% de sa valeur soit environ 19 milliards de dollars en moins...

Certains parlent d'échec tandis que d'autres remettent en cause les analystes des trois banques impliquées dans l'introduction en bourse du réseau social. Ces derniers auraient revu à la baisse leurs attentes pour les résultats du site et avaient averti certains de leurs clients qui ont vite montré leur désintéressement pour le titre. L'un de ces analystes, Morgan Stanley, s'est vite défendu affirmant " avoir suivi les mêmes procédures pour l'offre d'actions Facebook que pour toutes les autres introductions boursières ".

Rick Summer, du cabinet d'analyste Mornigstar, pense lui que " l'entreprise a des difficultés à court terme. Le ralentissement du chiffre d'affaire et les pressions sur les marges d'exploitation pourraient encore pousser le cours à la baisse "! Il parle, comme beaucoup d'autres, d'introduction ratée pour le site aux 900 millions de membres.

Marc Zuckerberg va-t-il pouvoir redresser la barre ?
Source: http://www.nticweb.com/