Ruslan Kogan, fondateur du groupe australien Kogan Technologies, spécialisé dans la vente en ligne, voue une haine sans limites à Internet Explorer 7. Il souhaite ainsi imposer une taxe sur ses sites aux utilisateurs de ce navigateur sorti en 2006 par Microsoft.

Kogan est donc fier d’annoncer « la toute première “taxe Internet Explorer 7” au monde ». Il s’agit d’une taxe de 6,8 %, qui est déjà appliquée sur ses sites, et qui se répercute sur le prix de la commande de ses clients. Cette taxe est signalée sur la facture des clients, et le site invite même les utilisateurs d’IE7 à passer sur un navigateur plus moderne, en proposant des liens vers Google Chrome, Firefox, Safari et Opera, ce qui leur évitera de payer la taxe.

Si cela peut ressembler à un grand coup porté à la neutralité du Net, Kogan le justifie par le fait qu’Internet Explorer 7, souvent critiqué, doit disparaître au profit de navigateurs plus récents et de meilleure qualité. Il se défend ainsi d’être dans une bataille à l’encontre de Microsoft ou d’Internet Explorer, mais considère que ses équipes ont « déjà passé trop de temps pour donner aux nouveaux sites un aspect normal sous IE7 », un temps qui aurait pu selon lui être mieux exploité.
Source: http://www.tomsguide.fr/