La raison du projet :
Essayer des vêtements est un plaisir pour certain(e)s mais se révèle également être une corvée pour d’autres (voire même une perte de temps). En effet, en moyenne 40% des achats vestimentaires retournent en magasin puisqu’ils ne correspondent pas à la silhouette des individus.

La solution :
C’est dans cette optique que les magasins Bloomingdale (Royaume-Uni) ont fait appel à la firme britannique Bodymetrics pour concevoir une cabine équipée de 8 capteurs Kinect capables de scanner votre corps et d’en établir un modèle 3D.

Classification :
Un modèle qui sera ensuite classé parmis trois catégories nommées Emeraude, Saphir et Rubis (non nous ne parlons pas de Pokémon) correspondant à différents types de vêtements censés vous aller.

Conclusion :
S’il se révèle efficace, il y a de fortes chances qu’un tel système intègre rapidement la plupart des grands magasins , avec le prix qui va avec .