Dans le cadre des investissements d'avenir, le projet Davfi va donner naissance à un antivirus open source français.

Nov'IT, l'ESIEA, Qosmos, Teclib' et la DCNS Research forment un consortium de cinq acteurs français impliqués dans le projet Davfi pour Démonstrateur antivirus français et international.

En 2014, un antivirus made in France devrait ainsi être lancé sur le marché. Il aura pour particularité d'être open source, à l'exception toutefois de modules spécifiques. Plusieurs versions seront proposées dont une version à destination des entreprises et administrations, et une version gratuite pour les particuliers.

Le projet est soutenu par le Fond national pour la Société Numérique dans le cadre des investissements d'avenir ( anciennement Grand Emprunt ) avec un budget de 5,5 millions d'euros sur deux ans.

" Les modèles technologiques de détection des antivirus actuels ont montré leurs limites et ne répondent plus aujourd'hui aux menaces. L'approche technique innovante de Davfi le rendra capable de détecter les variantes inconnues de codes identifiés et de prévenir l'action de codes inconnus ", déclare Éric Filiol, Directeur du laboratoire de virologie et de cryptologie opérationnelles de l'ESIEA.

La version grand public de Davfi s'appuiera essentiellement sur une détection par signatures et une liste blanche pour filtrer les types de fichiers. L'autre version exploitera un tatouage numérique émis par des organismes accrédités afin de reconnaître des documents.

Un accord officiel vient de valider le projet et le site Davfi ouvre aujourd'hui ses portes. En septembre prochain, deux comités des utilisateurs ( français et européen ) seront mis en place et participeront à l'élaboration des outils et à la définition des besoins.
Source: http://www.generation-nt.com/