Wikileaks veux un réseau social :
Wikileaks va lancer son propre réseau social : FoWL, pour Friends of Wikileaks. Pas question ici de faire un réseau social à la manière de Facebook pour partager vos états d’âme. Il s’agit ici d’un réseau destiné aux activistes et aux membres du site de Julian Assange, pour qu’ils puissent se connecter entre eux et échanger des informations et des fichiers recueillis sur le net.

Le but de ce réseau social :
Le but est donc pour les activistes de se créer un réseau, de faire de nouvelles connaissances parmi les nombreuses personnes sympathisantes de Wikileaks. L’échange de données sera sécurisé, précise Wikileaks, et réseau permettra également de soutenir un membre ou une association proche de Wikileaks en difficulté.

Pas si vite :
Le site n’est pour l’instant qu’à ses prémisses, et seules les inscriptions sont pour l’instant possibles, mais Wikileaks compte bien développer le réseau social pour grossir ses rangs.