C’est ce weekend en plein centre de Miami qu’un individu complètement nu en pleine crise de cannibalisme a été abattu par les forces de l’ordre alors qu’il était en train de dévorer le visage d’un Sans Domicile Fixe.

Raconté par un policier arrivé sur les lieux, c’est dimanche après-midi sur un pont que plusieurs passants ont découvert le visage ensanglanté et dévoré à 75-80% d’un SDF par un agresseur toujours présent et en train d’avaler les derniers morceaux de chair.

Prise en charge par les secours, la victime toujours vivante, a aussitôt été transportée à l’hôpital dans un état jugé critique.


N’ayant pu arrêter l’agresseur en le sommant d’arrêter ses méfaits, les témoins ont alors décidé de faire appel aux forces de l’ordre.

Le premier officier de police arrivé sur les lieux affirme avoir demandé au cannibale de stopper ses actes avant de l’abattre de plusieurs balles. « Il s’est mis à grogner comme une bête sauvage et a continué à manger le visage de l’autre homme » affirma-t-il par la suite à ses supérieurs qui jugent aujourd’hui que ses tirs ont probablement sauvé la vie de la victime.

En somme, un acte d’une sauvagerie extrême et peu croyable que les autorités locales décrivent comme un syndrome de délire agité et de trouble de la personnalité lié en grande partie à la prise d’un nouveau type de drogue LSD ou d’une nouvelle drogue synthétique provoquant des accès de violence, un décuplement de la force physique ainsi qu’une hyperthermie expliquant la nudité de l’agresseur devenu cannibale…