Le programme de déploiement par Algérie Télécom (AT) du nœud d’accès multiservice MSAN (téléphonie, télévision et Internet très haut débit), avance.

«Le secteur de l’Internet à Aïn Témouchent a bénéficié de la nouvelle technologie de la communication et de l’information dite MSAN (le nœud d’accès multiservice) qui est entrée en phase de déploiement des équipements dans cinq daïras depuis avril 2012, avec un nombre d’accès estimé à 27 750», a annoncé, hier, le directeur opérationnel d’Algérie Télécom d’Aïn Témouchent, M. Senouci Lakhdar, lors d’une conférence de presse organisée en marge des portes ouvertes de ce secteur.

Dans son intervention, le chef du projet MSAN, M. Zenasni Djamel, a précisé que ce dispositif, en sa première phase, est scindé en deux programmes : la modernisation de l’actuel système et le développement. La pose des équipements est entreprise dans les daïras d’AïnTémouchent, El Maleh, Hamam Bouahdjar, El Amria et Bénisaf. Cependant, les services techniques ont rencontré certaines lacunes au niveau des trois autres daïras: l’inexistence de structures à Aïn Arba et Aïn Kihel et le manque de fibres optiques à Oulhaça.

Les 27 550 accès se bifurquent entre 4 500 accès pour le programme de développement et 23 250 autres pour la modernisation. Dans les localités, Algérie Télécom a enregistré plusieurs actes de sabotage et de vol de câbles téléphoniques qui coûtent très cher. Ainsi, l’entreprise a installé le MSAN dans ces localités concernées, à savoir à l’image de Meida, Hawawra, Ouled Boudjemaa et Khedaïda. En deuxième phase, le projet MSAN touchera en 2013 les zones éparses de la wilaya. A une question relative aux coupures fréquentes de la connexion, objet de la colère des cybernautes, la réponse était plus ou moins «diplomatique» : «Ce désagrément est causé par au moins l’un des facteurs suivants : la ligne téléphonique, le serveur et le microordinateur», dit-il.
Source: http://www.elwatan.com/