Les smartphones peuvent potentiellement remplacer tout ce qui peut trainer au fond de vos poches, c'est ce que souhaitent nous faire croire les fabricants de téléphones, mais c'est aussi l'avis de Hyundai qui espère ainsi ne plus avoir à fournir de clefs avec ses voitures d'ici 2015.

Le constructeur Hyundai envisage sérieusement de remplacer les clefs de ses voitures par un tag NFC qu'il suffira d'activer avec un smartphone.

La Hyundai i30 est actuellement une vitrine de cette technologie et propose un verrouillage centralisé commandé par smartphone, mais également un démarrage du moteur et un accès au tableau de bord via la norme sans contact NFC.

Selon le fabricant coréen, il suffit à l'utilisateur d'approcher son smartphone d'une puce présente sur l'une des vitres de la voiture pour en déverrouiller l'accès, puis de placer celui-ci sur la console centrale pour démarrer le véhicule tandis qu'un chargeur à induction rechargera le dispositif pendant le temps de trajet.


Le système, MirrorLink, est annoncé comme capable de reconnaitre plusieurs smartphones, et donc proposer divers réglages personnalisables en fonction du smartphone utilisé pour démarrer le véhicule. Position du volant, des rétroviseurs, hauteur du siège, ambiance musicale, température de la climatisation... tout peut ainsi être personnalisé en fonction du smartphone utilisé.

Les contacts présents dans le répertoire du smartphone sont également directement importés dans la console centrale du véhicule et affichés sur son écran 7", permettant ainsi des appels directement en Bluetooth dans le système audio de l'habitacle, mais également d'associer les coordonnées des contacts au GPS embarqué pour une navigation aisée.

Si l'on évite de se poser la question de la sécurité de ce type d'application, les risques de vol étant transposables aux clefs normales et autres cartes à puce, il se pose néanmoins la question de la situation dans laquelle l'utilisateur ne disposerait plus de batteries dans son smartphone, ou encore celle de l'association du véhicule et des smartphones ( pourra-t-on l'effectuer soi-même, devra-t-on payer pour ajouter un dispositif ? Quid alors du changement de smartphone ) . La technologie MirrorLink devrait se considérer plutôt comme un complément qu'un véritable remplacement des clefs.
Source :