Avec le SPI de System Center 2012, Microsoft propose à ses clients de gérer les services Windows Server sur site et dans Azure à partir d'une seule console.

Avec la sortie du premier Service Pack pour Microsoft System Center 2012, Microsoft franchit une nouvelle étape dans son ambitieux programme qui consiste à fournir à ses clients une solution capable de gérer les ressources informatiques sur site et dans son cloud Azure avec une seule plate-forme d'administration. Comme nous l'a expliqué Jérôme Tredan, directeur des produits serveurs et plateformes de cloud computing, « Avec System Center 2012 SP1, les entreprises pourront gérer les ressources dans un cloud public ou privé, choisir l'endroit où sera exécutée une VM... » System Center offre un plan de contrôle unique pour gérer l'IT; non seulement l'infrastructure dans le nuage, mais la plateforme d'applications et les applications respectives, précise encore l'éditeur.

La réalisation de cet objectif a été un véritable défi pour Microsoft, car il a fallu coordonner les fonctions au sein de l'OS Windows Server 2012, de son service cloud computing Azure et enfin de System Center 2012, qui servira en plus de console de gestion unique pour les déploiements Azure et Windows Server. Il a fallu attendre le Service Pack 1 de System Center 2012 pour bénéficier de ces fonctions. Un SP1 que l'équipe de Microsoft France nous avait préannoncé en septembre dernier à l'occasion de la sortie de Windows Server 2012.

Suite
Source :