Le groupe de pirates informatiques a annoncé samedi avoir lancé une attaque contre le site de la Commission des condamnations du gouvernement américain.



Anonymous justifie ce raid contre le site de la Commission des condamnations pour venger le récent suicide d'Aaron Swartz, jeune informaticien et militant pour la liberté d'Internet.

Dans une vidéo postée sur YouTube, il a promis de publier les données du gouvernement recueillies sur le site de la commission, une agence indépendante du Département de la Justice traitant des condamnations. Celui-ci a apparemment été forcé samedi matin.

Anonymous menace de publier les clés de cryptage des dossiers, une action qui risque d'embarrasser des juges et d'autres employés fédéraux. Le groupe explique que cette opération visait à protester contre le traitement selon lui injuste du cas d'Aaron Swartz par le Département de la Justice.

Enquête criminelle

Aaron Swartz n'avait que 14 ans lorsqu'il a participé au développement du format RSS et avait ensuite co-fondé le réseau social Reddit. Il s'est pendu le 13 janvier à son domicile new-yorkais. Il avait 26 ans.

Le jeune homme encourait 35 ans de prison et une amende d'un million de dollars pour avoir téléchargé des millions d'articles littéraires et scientifiques dans un service d'archivage accessible uniquement sur abonnement (JSTOR). Et cela à l'aide d'un ordinateur caché dans un placard du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Le FBI a ouvert une enquête criminelle sur ce piratage, a-t-il fait savoir. Le groupe Anonymous a mené diverses cyber-attaques dans le monde, notamment contre les sites bancaires MasterCard et Visa, le Département américain de la Justice et les gouvernements tunisien et yéménites.
Source: 24heures.ch