VDSL2 : fin des tests à Montepellier pour FREE et bilan mitigé


Repérés par quelques utilisateurs la semaine dernière, les tests de Free concernant le VDSL2 sur la région de Montpellier viennent de toucher à leur fin.

Au début du mois, l’ARCEP donnait son feu vert pour le lancement d’une campagne de test de la technologie VDSL2, le très haut débit utilisant le réseau cuivre existant.

Il n’en fallait pas plus pour Free, décidément dans les starting-blocks pour opérer une mise à jour suivie du lancement d’une campagne de test à Montpellier.



Divers freenautes avaient rapporté avoir constaté être raccordés en VDSL2 sur le NRA de Mauguio ( MAU34) et partagé les divers changements intervenus au niveau du débit de leur ligne.

Depuis ce Week-End, il semblerait que le test a touché à sa fin et que l’ensemble des usagers ait retrouvé une connexion de type ADSL2+. Une bonne et une mauvaise nouvelle au cas par cas.
En effet, selon l’éloignement des usagers avec le NRA, il est rapidement apparu que le VDSL2 se voulait très performant sur de courtes distances tandis qu’il s’est révélé handicapant passé les 1000 mètres de ligne.

Ainsi, si des débits ont généralement été constatés au-delà des 60 Mb/s chez les utilisateurs les plus proches du NRA, la ligne était moins performante que son équivalent ADSL2+ sur les lignes dépassant les 1600 mètres, avec des débits similaires entre 900 et 1400 mètres de ligne.
Free n’a pour l’instant pas communiqué sur les résultats de ses tests, et on ne sait actuellement pas si l’opérateur proposera un raccordement systématique au VDSL2 y compris auprès des utilisateurs dépassant la longueur de ligne au-delà de laquelle cette technologie devient moins performante que l’ADSL2+.

En outre, on peut s’attendre à ce que des phases de tests soient lancées dans d’autres villes dans les mois à venir, l’ARCEP ayant prévu une période de test centralisée sur la Dordogne et la Gironde avant un déploiement national cet automne.






Source