Si les quelques 1.1 milliards d'ordinateurs et 3 milliards de téléphones devaient se passer du jour au lendemain du langage Java, ce serait la Javapocalypse !