La Corée du Sud est le premier pays à lancer de la 5G mobile




Les Sud-Coréens sont les premiers à accéder à la 5G mobile, s'ils sont équipés de terminaux compatibles. Les opérateurs locaux KT et SK Telecom ont annoncé le déploiement de ce réseau sur la totalité du territoire, en s'appuyant sur Ericsson pour la partie matériel.

Si les Etats-Unis ont été le premier pays a annoncé des réseaux 5G domestiques dans quelques villes – Verizon a déployé la 5G fixe à Los Angeles, Sacramento, Houston et Indianapolis – c’est la Corée du Sud qui sera le premier pays à avoir une couverture réseau mobile nationale. La 5G y est officiellement lancée ce 5 avril. Et non, ce n’est pas Huawei qui l’a déployée. L’équipementier chinois s’est fait voler la vedette par Ericsson qui s’est associé avec deux opérateurs locaux pour les déploiements.

Ce sont les opérateurs KT et SK Telecom qui vont proposer des offres mobiles. Dans une belle opération de communication, le dernier opérateur a ouvert son réseau 5G dès le 3 avril à six célébrités sud-coréennes, dont deux membres de groupes de K-pop, la médaillée olympique de patinage artistique Kim Yu-na ou Lee Sang-hyeok, joueur d’e-sport connu sous le nom de Faker. Mais pour ce qui est des détails de l’abonnement proposé aux consommateurs, silence radio. Les deux opérateurs ont seulement précisé qu’ils vendront le Galaxy S10 5G de Samsung dans leurs sites web.

Source