Chrome, le navigateur phare du géant américain Google, a dépassé pour la première fois son concurrent historique, Firefox, alors que la mainmise d'Internet Explorer décroît lentement mais sûrement. La part de marché d'Android a quant à elle doublé.

2011 aura été une année fantastique pour le géant américain Google. Android, son système d'exploitation open-source pour smartphones, PDA et terminaux mobiles, racheté en 2007, a vu sa part de marché quasiment doubler entre janvier et décembre 2011, passant de 17,2 % à 33,6 %, selon les critères de calcul du classement CybereStat et Médiamétrie.
Le système d'exploitation d'Apple, iOS, a quant à lui perdu près de 12 % sur la même période, atteignant tout de même 58,7 % de parts de marché.
À l'instar d'Android, c'est également le navigateur du géant américain, Chrome, qui a connu une très belle année 2011. D'après les calculs effectués par StatCounter, une entreprise éditant un logiciel de mesure éponyme, Chrome est passé de 15 % à près de 27 % sur l'ensemble de l'année 2011, terminant même deux points au dessus de Firefox, développé et distribué par la Mozilla Foundation, qui a perdu 6 % en un an.
D'après les chiffres de NetMarketShare, Google Chrome serait encore un peu plus petit que Firefox, mais les tendances sont bien les mêmes, le premier étant à la hausse tandis que le second, à la baisse. Autre point important : le déclin d'Internet Explorer, qui perd près de dix points dans l'année, passant ainsi sous la barre des 40 %.
2012 risque d'être une année riche en rebondissements qui verra, peut-être, la consécration de Chrome et Android.
Source: http://www.techniques-ingenieur.fr/